L'entreprenariat n'est pas le chemin de tout le monde!!! Définitivement, non.
Malgré que nous en fassions tous les jours l'apologie, et que l'on considère l'entreprenariat comme la voie d'une certaine liberté, il faut bien croire que tout le monde n'est pas fait pour l'entreprenariat et surtout, tout le monde ne rêve pas d'être entrepreneur.

Voici Siradié Samba Diallo, ancienne membre du parlement des enfants et encore très active dans la société civile malienne. Elle a décidé de m'adopter comme maman depuis sa participation à mon camp d'eveil pour jeunes filles.

Voilà ce qu'elle me dit ce matin: "Tantie Mariam, je n'aimerais pas être comme toi(😶😶😶tiens,moi qui entend toujours le discours contraire). Je ne voudrais pas être chef d'entreprise. Je ne veux pas me stresser tous les mois à réfléchir à comment payer des employés qui ne comptent que sur moi. Je veux travailler dans l'humanitaire et donner un sourire à des milliers d'enfants dans le monde.

Je me rappelle aussi que pendant le camp, quand on a sélectionné les photos pour le cadre de vision de chaque jeune fille, Siradie avait choisi une maison modeste parmis les images de somptueuses villa. A ma question de savoir pourquoi? (Mon soucis en tant que coach est de m'assurer que son choix vient du coeur et non de la peur de ne pouvoir realiser un trop ambitieux objectif), elle m'a dit: Je rêve d'une modeste petite maison où je vais être heureuse mais je veux gagner de l'argent pour aider beaucoup d'enfants. Je veux aussi un jour prendre la parole à la tribune des nations unis pour défendre la cause des enfants défavorisés et aussi ecrire un livre/memoire sur mes expériences humanitaires.

Non, Siradie, tu n'as pas besoin de devenir entrepreneur pour être riche. Il y a bien d'autres voies. Non, tu n'auras pas besoin d'habiter une immense villa pour être heureuse et oui, un jour tu seras à la tribune des Nations Unies. Il ne saurait en être autrement.